La Franc-Maçonnerie ne s’encombre pas de passions hasardeuses, elle s’adresse et conjugue la réflexion autant que la raison. Sa particularité est d’emprunter la voie initiatique.

Dans la Loge, cette enceinte unique, espace clos, que nous appelons Temple, nous travaillons non seulement au perfectionnement intellectuel et social de chaque Homme, mais aussi de tous les Hommes.

Par la voie du cœur, nous étudions la morale sans jamais dire en certitude ce qu’elle est...

 

Si nous cherchons les moyens d’améliorer la vie matérielle de l’Humanité, la pratique de la Solidarité est un fondement de notre constitution. Cette unité formée, appelée Franc Maçonnerie, n’engendre pas l’uniformité, c’est même l’inverse :

  • Réunis parce que 1 + 1 = 3, notre synergie est essentielle et recherchée.
  • Réunis parce que nous frotter l’un à l’autre produit de la chaleur, réchauffe les cœurs et les idées.
  • Essentiels le rituel qui laisse « les métaux à la porte du temple et engage la descente en nous même ! »
  • Indispensable l’Ordre avéré que chacun respecte et comprend, pour que tous participent à la réflexion...

Dans la sérénité, nous cherchons l’erreur, nos erreurs, ou encore ...la Vérité.

 

La force de la maçonnerie est de rapprocher ce qui est épars, autrement dit :

  • Pouvoir écouter afin de comprendre !
  • Ni doctrine ni dogmes est ce qui nous différencie,
  • Ce qui forge notre différence et notre richesse !
  • Là est notre secret, inviolable, mais transmissible, ouvert aux voyageurs de bonnes volontés.

 

Dés lors, appréhendons bien l’apport du chemin initiatique de celui qui s’active sur les sujets essentiels.

L’idée même de la Solidarité, puis son aspect Humaniste, est dans ses principes élémentaires.Ainsi, l’Homme Politique, doit non seulement faire gagner les meilleurs, mais est investi d’un rôle complémentaire : il doit aider les victimes, les écartés à réintégrer puis rester dans la partie !Cette attitude solidaire n’est pas un choix hésitant entre le passé et le présent, mais elle dessine un nouvel ordre du jour : ce qu’il y a d’humain doit être érigé en vocation universelle !

Solidairement nous versons nos réflexions dans le creuset commun qui fait de nous des Hommes ouverts et de bonne volonté !

Solidairement, nous tentons d’éclairer de nos lumières blafardes un chemin « pavé de bonnes intentions... »

 

Gilbert