« Dans la quête de la Vérité, il n’y a pas d’étapes que le véritable initié ne doive chercher à dépasser»

Dépassons donc, c'est tout le sens de notre vie: continuer!

Nous ne savons et ne saurons jamais tout mais après tout le but d’un maçon est-il de devenir semblable aux dieux ou d’essayer d’être un homme ?

L’Univers n’est pas simple ? Tant mieux, nous n’en mettrons que plus de temps à l’explorer ! «Imaginez l'univers sage et philosophe ; convenez qu'il serait diablement triste !» [1]

Les mots ne peuvent tout dire ? Nous forgerons des langages au-delà des mots ! Anouilh disait déjà : « Rien n'est vrai, que ce qu'on ne dit pas ! »

Le fait de constater que nous ne sommes pas des dieux ne doit pas nous arrêter en chemin, la vie n’en est pas moins riche, même si elle est moins longue… Et puis : Les dieux toujours à soi ressemblent !

Si des forces m’habitent que je ne peux saisir, et bien le vent aussi est insaisissable, et nous nous en servons pour pousser nos navires! Ce qui compte, c’est d’avoir envie de naviguer !

Et si nos illusions s’envolent, si nous découvrons que nous ne pouvons tout dire, tout comprendre, tout connaître, nous aurons au moins appris ceci : Que « La vérité n'a qu'un visage: celui d'un démenti violent. » [2]

Que nous la connaissions ou pas, nous sommes dans la vérité, toujours, qu'elle soit gaie ou triste, bonne ou mauvaise, la vérité n'est pas l'amour et ce n'est pas à ce monde de nous aimer, c'est à nous de l'aimer, d'aimer cette vie, et de la bâtir, précisément parce qu'on l'aime.

Il ne s'agit pas d'espérer, il s'agit de vivre et tant pis pour nous si c'est difficile.

Nous sommes dans la vérité, toujours, que nous la connaissions ou pas, mais dans l'amour pour autant seulement que nous en sommes capables, et c'est cette capacité à aimer que nous devons acquérir, développer et vivre.

Il nous restera donc à créer la justice parce que nous aimons la justice et à créer la paix parce que nous aimons la paix, il nous restera donc à bâtir ce monde, non parce que c'est la loi, mais parce que nous aimons la vie.

« Il ne faut pas de tout pour faire un monde, il faut du bonheur et rien d’autre.» [3]

Pierre



[1] Diderot

[2] Georges Bataille

[3] Paul Eluard.