Cette année, l'une des questions posées aux loges du Grand Orient de France opposait un intégrisme religieux, l'Islamisme à "l'hyper" libéralisme traité d'intégrisme économique ...Voici l'introduction du rapport remis par notre loge.

Il y a un peu plus d’une quinzaine d’années, le monde entier a connu des changements brusques dans tous les domaines. En 1989, nous avons connu la chute du mur de Berlin. Dès cet instant les choses se sont accélérées : le système d’équilibre des forces entre le bloc soviétique dirigé par Moscou et le bloc capitaliste dirigé par Washington s’est effondré avec la disparition du bloc soviétique.

L’équilibre étant rompu, le bloc qui a subsisté a pris de l’importance et dicte sa loi, celle du capitalisme le plus dur, au monde entier, c’est ce que certains spécialistes appellent la mondialisation.


Et depuis cette période, la finance a pris le pas sur la production et sur les pouvoirs politiques. Les grands groupes se sont formées ; ils disposent des moyens financiers et technologiques qui leur permettent de créer de plus en plus de richesses et de plus en plus de pauvres dans les pays industrialisés ; quant aux pays sous-développés, c’est un véritable désastre.

Si nous ajoutons à cela les guerres qui se sont multipliées à travers le globe et la montée des intégrismes religieux, nous Francs-Maçons, face à cette situation, sommes inquiets et sommes en droit de nous interroger sur les intégrismes.

Pour mieux comprendre la question qui nous est posée, nous devons tout d’abord essayer de comprendre la signification des différents mots-clés qu’elle comporte et que sont : l’intégrisme, l’Islamisme, l’hyperlibéralisme.

  • L’intégrisme : c’est l’attitude et la disposition d’esprit de certains croyants qui, au nom du respect intransigeant de la tradition, se refusent à toute évolution. Nous parlons ainsi d'’intégrisme catholique, musulman, juif etc…

En principe les grandes religions ont toujours eu un courant intégriste en leur sein. Ce qui était tout à fait tolérable quand ces intégristes n’étaient pas une menace pour la population.

  • L’Islamisme : mouvement politico-religieux préconisant l’islamisation complète, radicale du droit, des institutions, du gouvernement, dans les pays islamiques.
  • Et enfin l’hyper libéralisme : mot inexistant dans le dictionnaire. Par contre nous trouvons le mot « libéralisme » : doctrine économique de la libre entreprise, selon laquelle l’Etat ne doit pas, par son intervention, gêner le libre jeu de la concurrence.

...

François