Le débat sur la laïcité se trouve relancé en France par l'apparition de nouveaux courants islamistes liés à l'émigration, mouvements qui se confrontent à la laïcité.

Nous constatons que l'attitude des émigrants a changé ; les premiers émigrants maghrébins dans les années 1960 acceptaient la loi française ; leurs enfants, les beurs, revendiquaient leur appartenance à la société française, à ses valeurs, les opposant même aux valeurs traditionnelles de leurs parents. Les difficultés actuelles montrent l'échec de leur intégration dans la société française ; ces émigrés sont les premiers à être touchés par le chômage et être ainsi rejetés de la société. Ce combat dépasse le cadre de la laïcité !

La laïcité va plus loin que le combat contre le cléricalisme : {{elle prône des valeurs au dessus de toutes les religions : Liberté, Egalité, Fraternité}}. Un homme n'est pas reconnu par son appartenance religieuse mais par sa valeur, une femme a les mêmes droits qu'un homme, le droit à l'éducation pour tous est inscrit dans notre constitution et ne peut être négocié.

Certains états comme l'Angleterre ou les Etats Unis ont une vision moins avancée de la laïcité. Dans ces pays, la laïcité passe par le communautarisme : l'individu appartient à une religion et c'est la communauté religieuse qui représente l'individu devant l'État. En France, la laïcité crée un lien direct entre l'individu et l'État : l'État français reconnaît à chaque individu le statut de citoyen indépendamment de son appartenance religieuse, ou de son athéisme. L'Education Nationale se doit de développer l'esprit critique des enfants, la Santé Publique doit s'affirmer à tous en dépit de toute référence religieuse ... Et l'État permet ainsi au croyant d'exister et de penser en dehors de sa religion ; la laïcité rend le croyant plus libre de croire et de vivre sa foi. C'est peut être contre cette perte d'emprise sur les croyants que le clergé s'insurge !

Pour la première fois de leur histoire, les courants islamiques intégristes se confrontent à une vraie laïcité et ils doivent s'adapter , comme la religion catholique l'a fait avec difficultés, à la laïcité, à nos valeurs républicaines.

Mais les religions ne sont peut être pas les seuls ennemis de la laïcité. Le libéralisme, la loi de l'économie, les difficultés économiques de la France menacent les droits fondamentaux de l'homme comme le travail, remettent en cause le Service Public comme l'éducation et la santé et ainsi les valeurs de la République que défend la laïcité.

Des Frères de la Loge